© Gilles Dehaudt 2008
bachy
Église Saint Éloi à BACHY

« L’église est extrêmement élevée et se découvre de fort loing et présente une belle vue dans tous les lieux d’alentour. »
(Description des paroisses du diocèse de Tournai entre 1690 et 1720).
Voir « Bachy : église Saint Eloi », document offert par la Communauté de Communes du Pays de Pévèle :
B.P. 18 - 59242 TEMPLEUVE
Tél. 03 20 79 20 80 - Fax : 03 20 33 81 73
E-mail : contact@cc-paysdepevele.fr


Après avoir restauré le maître-autel, en juillet 2009, suite à la fermeture de l'église Notre Dame du Bon Conseil â Wattrelos, la commune de Bachy, avec le concours de nombreux bénévoles, décide d'enrichir le patrimoine présent dans l'église en apportant de Wattrelos : un autel, la chaire, la porte intérieure ...







ci-dessus détail représentant le Christ enseignant les Apôtres




  



le résultat est là ... Quel beau travail !


LA CHAPELLE FUNERAIRE
Elle a été construite dans l’angle rentrant du chœur et du transept, du côté nord, ce qui est assez curieusement situé à l’opposé du château... Elle est construite en très bel appareillage de pierre grise qui paraît provenir des carrières d’Ecausssines en Hainaut. Le pignon est percé d’une belle
fenêtre au dessin flamboyant, avec meneau et rosace en forme de cœur. Une petite porte en anse de panier permet l’accès intérieur, dans l’angle à droite. Cette architecture très soignée semble dater du XVIe siècle, époque où la Famille de Tenrémonde possède la seigneurie de Bachy, fait construire un fastueux château, exerce des charges importantes à la Cour de Bourgogne dont le duc est le souverain de cette région. A l’intérieur sont placés plusieurs monuments funéraires scellés aux murs et un grand mausolée à gisants qui est l’un des rares à encore exister dans les environs de Lille...
La chapelle a été gravement mutilée au moment de la restauration après 1945 et attend encore sa restauration complète dans son état primitif.
Parmi les monuments relevons les dalles de Philippe de Tenrémonde (1524), d’Antoine et de son épouse Antoinette de Cuinghem (1537-1541), le monument d’un autre Philippe époux de Catherine de Bercus (1597-1616) où se voient le Christ en croix et deux personnages à genoux, avec leurs saints patrons, sous un fronton décoré d’armoiries. Mais le plus remarquable est le tombeau de Pierre de Tenrémonde et de son épouse, Marie de la Hamaide (1619-1641), avec les gisants de ces nobles personnages en riche costume d’époque et armures, les pieds sur un lion et un chien...

Extrait de « Bachy : église Saint Eloi », document offert par la Communauté de Communes du Pays de Pévèle