© Gilles Dehaudt 2008



Extrait de la plaquette sur Cysoing - collection Architecture et Tradition - éditée par la Communauté de Communes du Pays de Pévèle
EGLISE DU SACRE-CŒUR au QUENNAUMONT
Sur une colline dominant la campagne se trouvait un chêne qui a donné son nom au hameau. Faut-il y voir un signal semblable à celui de la chapelle aux arbres ? Auquel cas ce serait un souvenir des Gaulois ou des Celtes.
Loin de l’église paroissiale, les habitants du hameau devenus nombreux au début du XXème siècle ont désiré avoir leur église. Ce qui fut fait en 1909.
C’est l’architecte Paul Destombes qui en a donné le plan. Celui-ci reprend la formule des églises primitives de la région, avec une nef unique rectangulaire suivie d’un chœur plus étroit. Il a utilisé un style faisant la transition entre les pastiches du XIXe siècle et les créations modernes des années 1920.
Bâtie en briques, cette petite église a une façade décorée de briques blanches en frises et de fenêtres en mitre, forme souvent reprise par la suite dans l’art déco. Le petit clocher en bois, par contre, est encore dans la tradition des charpentes du XIXe. L’intérieur, très simple, est couvert par une charpente en partie apparente formant un plafond trapézoïdal. Il ressemble à beaucoup de chapelles de collèges de la même époque.
En 1923, l’architecte Vilain va renforcer la construction et ajoute alors les tirants métalliques intérieurs. De nos jours, c'est par la volonté des habitants que l'association "Les Amis du Quennaumont" est née pour restaurer ce bâtiment. (Extrait de la plaquette sur Cysoing)

Le 2 mai 1909 a lieu la pose de la première pierre de l'église. Le choix du terrain se porte sur l'emplacement d'une ferme en ruine appartenant à Mme Virginie MASQUELIER-NIELLET.

Mme VERQUIN, dont le fils unique l'abbé Paul VERQUIN, est retiré du ministère pour raison de santé, finance l'achat du terrain et de la construction de l'église. Les travaux ont été exécutés pour :
la maçonnerie Augusre DEFFONTAINES
la menuiserie Ferdinand DELESALLE
la ferronnerie Auguste DUPIRE
la peinture A.BUISINE - TURPIN
La cloche a été livrée par WAUTHY fondeur à Douai (95 kg) et une corde de 22 m.
Elle a été baptisée MARIE-PAULE du prénom de sa marraine Marie MENET ép. DEVYLDERE (mère de Bernadette DEVYLDERE ép. OLIVIER) et Paul DEBAISIEUX (grand-père de Paul et Annick). Elle a été électrifiée en 1964 par l'abbé DUQUESNOY. Les sonneurs connus ont été : Marie DUPONT (soeur de l'abbé DUPONT), puis Alphonse MASSELOT.

La première organiste est Melle TACK, puis Michel BOGAERD, M.Madeleine DEVYLDERE puis sa soeur MARTHE et depuis plus de 58 ans Marie-Paule MASSELOT et encore pour de nombreuses années. . . .

Les vitraux de l'église datent de 1925 et ont été offerts par plusieurs familles du Quennaumont dont les noms figurent au bas des vitraux.

Les prêtres qui se sont succédé :
l'abbé VERQUIN 1909
l'abbé TACK 1909-1925
l'abbé SIX 1925-1936
l'abbé DUPONT 1936-1951
Maître LORIDANT 1951-1952
l'abbé DUQUESNOY 1952-1976
Trois prêtres sont enterrés au cimetière du Quennaumont au pied de la croix : l'abbé VERQUIN,l'abbé SIX et l'abbé LORIDANT. Une plaque commémorative rappelle que l'abbé VERQUIN a fait construire l'église et il est mort à Bagnères de Bigorre d'où il a été transféré.

Le premier baptème a été celui de Louise MORAND
Le pemier mariage a été celui de Paul DEBAISIEUX et de Félicité MASQUELIER

L'association des « Amis du Quennaumont »
aménage le parvis de l'église du Sacré Cœur ...

Regardez, ils font un travail formidable ...

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 


et l'église est désormais accessible facilement aux personnes à mobilité réduite.
Tout est prêt pour son centenaire ...
BRAVO ! BRAVO ! BRAVO ! BRAVO ! BRAVO ! BRAVO ! BRAVO !

2 mai 1909                        3 mai 2009

messe du centenaire
 



 

 



 

 

 


La fête a été belle !

L'association des « Amis du Quennaumont »
fait poser des portes en verre dans l'église du Sacré Cœur ...

Regardez ...











MERCI !

En 2014 ... l'association des « Amis du Quennaumont »
redonne à la façade son aspect originel ...










MERCI encore !